Nos techniques

MATRICAGE à chaud, l’un de nos procédés

MATRICAGE ligne presses

La forge par MATRICAGE consiste à former par déformation plastique après chauffage un tronçon de barre dénommé « lopin ». Cette opération est effectuée à l’aide d’outillages appelés « matrices » (supérieure et inférieure). Les matrices portent en creux la forme de la pièce.

MATRICAGE EN CREUX

On présente dans l’outillage un lopin ou une préforme qui peut être préparée à l’aide de matrices d’ébauche.

L’excédent de métal file en bavure dans le logement prévu à cet effet. La bavure est ensuite découpée en suivant le contour de la pièce (dérasage).

Ces pièces brutes sont réalisées en alliages non ferreux tels que l’aluminium, le cuivre et le laiton, … Des éléments d’addition tels que l’étain, le fer, le manganèse, le nickel, le silicium, dans les pourcentages de 1 à 2%, améliorent les caractéristiques mécaniques.

Ceux sont des alliages à haute résistance mécanique. Cette technique permet d’obtenir des pièces de formes complexes sans passer par la fusion du métal, ce qui a une très grande importance pour le corroyage et pour l’orientation des fibres que l’on retrouvera dans la pièce finale.